Variations sous la pluie

Cinq oiseaux ont mis en commun leurs imaginaires, leurs mots et leur goût pour la musique et la mise en voix pour donner naissance à une création onirique, tantôt douce, tantôt mouvementée.

Vice de forme

« Vous soupirez, Messire ? Soit. Vous prenez soin de nous discréditer ; ne serions-nous pas assez distingué pour que vous gaspilliez votre salive ?
Souffrez que nous fassions de même, et que nous vous laissions à votre crasseux silence ; puisse-t-il servir de salutaire méditation en vue d’une subséquente discussion. »

Grain

Pour sa première carte blanche,
Juliette a choisi d’explorer les contrées de la poésie orale
et de jouer avec les rythmes, les sonorités, les sens.
Un voyage audio et musical dans l’infiniment petit…

L’écrivain… un travailleur comme les autres ?

« Profession : écrivain. »
Qui ne rêve pas d’écrire un jour cela sur un formulaire administratif ? Pourtant, l’association des deux mots est loin d’être évidente… Juliette nous livre son point de vue sur la question.

Là-bas

Pour cette deuxième migration, Théo, Salomée et Juliette ont fait le choix d’une écriture sonore et musicale, doucement accompagnée par l’image.

Le nid

« Le soir venu, l’oiseau fait son nid.
Il aura pris soin, au préalable, de choisir l’endroit. Il aura inspecté tous les arbres environnants, étudié l’inclinaison, éprouvé la solidité du tronc — il ne faudrait pas se retrouver par terre ! »