Des bonbons pour ta peine

Dans ce dialogue théâtral écrit à quatre mains, deux générations se côtoient, entre tendresse et amertume, rêves et renoncements.

Engagement

Dans ce poème déclamatoire, Séraphin explore les versants du mot « Engagement », à une époque où se côtoient engagement des corps et désengagement des cœurs.

Du blanc à remplir !

Pages vierges, en attente ; salles vides, en attente… Pourquoi écrire des chansons en période de crise ? C’est la question que se pose Séraphin dans ce premier billet poétique.