Dispersées aux quatre vents, elles se sont échappées de nos journaux intimes. Pour la première fois, les membres du collectif parlent d’eux et de leurs créations à travers ces extraits dévoilés par des feuilles volantes.

Sortir un deuxième EP

par Séraphin | 25 Sep 2023

Sortir un deuxième EP

par Séraphin | Sep 25, 2023 | Migration - Feuilles Volantes

26 novembre 2022

Cela fait un moment que je réfléchis à l’idée de sortir un nouvel EP (en langage simplifié : disque dont la longueur se situe entre le single et l’album). La première fois, c’était en 2017 ; j’avais 22 ans. J’avais enregistré 4 morceaux dans le studio parisien de mon beau-frère, Léo. Une expérience magique quand on fait ses premiers pas dans « l’industrie de la musique ».

Depuis 2017, il s’en est passé des choses dans ma vie. Déménagement à Toulouse, vie en colocation, entrée dans le Master Écriture, premiers concerts dans les bars, écriture et mise en scène de pièces, fin de la vie étudiante, questionnements existentiels, dépression, remplacements au lycée, rythme d’adulte, évolution… Bref.

Tout au long de ces 6 dernières années, mon rapport à la musique a changé lui aussi. Envie de travailler avec d’autres personnes, m’ouvrir à d’autres défis, varier le processus de création. Après plusieurs expériences collaboratives, à différents niveaux, c’est avec Théo que je suis repassé par la case studio.

Dans le cadre de notre collectif Murmuration, on avait enregistré deux morceaux qui me plaisaient bien. Théo m’a envoyé d’autres propositions d’instrus sur lesquelles j’ai (re)trouvé de l’inspiration. Et puis, tout doucement, l’ensemble a pris forme et la trame de l’EP s’est concrétisée. On s’est même dit qu’on allait enfin pouvoir réaliser une vieille promesse du master écriture : un featuring à quatre avec Anatole et Sépal.

Alors, ce 26 novembre 2022, Théo enregistre le flow de Sépal. Anatole, au clavier, l’accompagnera bientôt. Et moi, assis en tailleur sur le lit, je prends ce souvenir un peu spécial en photo.

 

28 mars 2023

Une des choses compliquées quand on sort un disque : le choix de la pochette. Quel visuel dois-je associer à l’esprit du CD ? Une illustration ou une photo ? De quoi j’ai envie, moi, précisément ? À qui je fais appel ?

Heureusement, dans mon entourage, il y a des illustratrices talentueuses avec qui j’ai eu envie de travailler. Pour mon premier EP, j’avais demandé à Clémence (« Le cheveu blanc » sur Instagram : courez vous abonner !), dont les traits et le style me bouleversent toujours autant aujourd’hui, de réaliser la pochette du disque. Une sorte d’autoportrait en noir et blanc.

Pour ce deuxième EP, j’ai pensé très rapidement à la deuxième illustratrice talentueuse qui m’inspire : Zoé Gruhn (« La Pensée d’Artiste » sur Instagram : courez encore vous abonner !).

En plus d’être une artiste géniale, elle est aussi une amie formidable. Alors, après une longue discussion autour d’une bière, on a décidé de collaborer ensemble sur ce nouveau projet.

Ce mardi 28 mars 2023, Zoé m’envoie sur Messenger trois propositions de visuel.

Je choisis immédiatement la première.
Celle-ci.

Lundi 10 avril 2023

Aujourd’hui, je lance le top départ de ma campagne Ulule pour soutenir la sortie de mon EP. C’est la première fois que je tente un financement participatif.

Toujours assez bizarre de réfléchir à une stratégie de campagne : comment je présente mon projet ? Comment je parle de ma musique et de moi ? Qu’est-ce que je propose en « contrepartie » des soutiens financiers ? Est-ce que je suis vraiment légitime ?

La question de la légitimité revient toujours nous torturer l’esprit, je crois. Cette fâcheuse tendance qu’a le créateur/la créatrice à douter et/ou à se dévaloriser en permanence.

Mais, je me suis dit que, pour que la campagne soit plus cohérente et plus riche, il fallait que je garde l’esprit collaboratif. On a donc longuement réfléchi avec Zoé (La Pensée d’Artiste sur Instagram) pour proposer à la fois ma musique et ses illustrations aux contributeurs et contributrices.
Mettre en avant le travail de l’autre.
Se porter mutuellement.

J’espère que la campagne va marcher pour nous deux.
Réponse : dans 35 jours !

1er Juin 2023

La campagne Ulule s’est achevée avec succès il y a 15 jours. 44 personnes ont soutenu financièrement le projet : amis proches, famille, mais aussi des personnes auxquelles je ne m’attendais pas forcément. La vie et ses surprises !

Je me rends compte que j’ai de la chance. Je me rends compte aussi que désormais le projet se concrétise et que bientôt, toutes ces personnes, pourront écouter les 5 morceaux de ce nouvel EP. Toujours les mêmes questionnements qui surgissent alors : est-ce que ça va leur plaire ? est-ce qu’ils seront contents ou déçus ? est-ce qu’ils vont tout aimer ou bien seulement une partie des morceaux ?

Je n’ai pas encore la réponse puisque je viens seulement d’envoyer l’EP au pressage. Je recevrai les CDs le 28 juin, si tout va bien. Maintenant que tout est validé, que Zoé prépare les contreparties de son côté, je dois trouver une date de sortie officielle sur les plateformes numériques.

Quelqu’un me souffle dans l’oreillette le 21 juin. La fête de la musique. Le début de l’été.

Sur ma campagne Ulule, j’avais annoncé une sortie au printemps… tant pis !

Le 21 juin c’est bien.

Il fait déjà ciel bleu à Toulouse.

C’est peut-être le moment de boire une bière dans le jardin pour célébrer l’aboutissement de ce projet. Prendre le temps de savourer tout ça. Remercier les gens qui ont travaillé dessus. Remercier les contributeurs et les contributrices. Annoncer la date de sortie.
Et puis kiffer la vie !

L’EP de Séraphin, Tout se mélange, est disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Partager sur les réseaux :

[supsystic-social-sharing id='1']

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Migration

Feuilles Volantes

Écrire un roman en (presque) trois mois

C’est la fin.
Je n’en finis pas de finir.

Je me rappelle ce jour de décembre 2021 où je m’étais fait la promesse d’écrire un projet court (pour une fois) et de le boucler avant mes 25 ans.